«Le Seigneur des anneaux»: une étonnante adaptation soviétique réapparaît, 30 ans après sa diffusion (vidéo)

Capture d’écran
Capture d’écran

Si le premier film de la saga réalisé par Peter Jackson est sorti en 2001 au cinéma, il existe une version bien plus ancienne du « Seigneur des anneaux », sortie en 1991. Cette adaptation avait été créée pour la télévision soviétique, rapporte BFM TV. L’étonnant téléfilm à petit budget, intitulé « Khraniteli » et d’une durée de 50 minutes, serait la seule version du « Seigneur des anneaux » à avoir été produite en Union soviétique, selon le Guardian.

Les fans de la saga cherchaient depuis longtemps cette vidéo, qui est réapparue 30 ans après avoir été diffusée. C’est la chaîne russe 5TV qui l’a publiée sur Youtube le 27 mars dernier. En quelques jours, elle a déjà été visionnée plus d’un million de fois.

« Les fans ont longtemps recherché cette archive, mais n’ont jamais été capables de la retrouver et ce, durant des décennies  », a d’ailleurs expliqué le site russe World of Fantasy, qui s’est intéressé aux adaptations du travail de l’auteur J.R.R. Tolkien, rapporte BFM TV.

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern