The Voice Belgique: retour sur les finalistes (vidéo)

The Voice Belgique: retour sur les finalistes (vidéo)
RTBF

Ce mardi, la neuvième saison de « The Voice Belgique » arrive à son terme. Trois femmes et un homme ont réussi à se frayer un chemin jusqu’à la dernière soirée : Orlane, Sonita, Alice et Jérémie. Des candidats qui viennent d’horizons très différents et qui promettent de mener une bataille acharnée pour arriver à remporter la mise.

Sonita : talent d’Henri PFR

Aux auditions à l’aveugle, Sonita avait fait retourner les quatre coachs en même temps, au bout de trente secondes seulement sur la chanson "Control" de Zoe Wees. Henri PFR avait alors déjà parlé d’une « prestation de finale ». Il ne s’est pas trompé et c’est lui qu’elle a choisi comme coach. Originaire du Cameroun, elle ne chante que depuis quelques années seulement et vit en Flandre-Occidentale. D’épreuve en épreuve au sein de l’émission, elle enchaîne les succès, comme lors de son duel sur "Lost without you" de Freya Ridings. Suivent les lives avec son interprétation de "Rise Up" d’Andra Day, "Avant toi" de Vitaa et Slimane, "Woman like me" de Little Mix et Nicki Minaj. Lors de la demi-finale, elle a brillé sur "And I’m Telling You I’m not going" de Jennifer Hudson. Elle a donc logiquement été choisie par le public pour aller en finale.

Orlane : talent de Loïc Nottet

Changement de style radical ensuite avec Orlane, une étudiante en médecine de 22 ans originaire de Philippeville. Son timbre très particulier a attiré l’attention de Loïc Nottet dès les premières secondes de son blind, réalisé sur "We are Young" de Fun. C’est bien avec lui qu’elle continuera l’aventure. Elle avait alors fait retourner tous les coachs sauf BJ Scott. Suivent ensuite les succès sur "Never Tear Us Apart" de INXS lors du duel, puis avec les lives sur "Mourir sur scène" de Dalida, "Old Town Road" de Lil Nas X et "Trop beau" de Lomepal. Lors des demi-finales, elle a su émouvoir le public avec "Dis, quand reviendras-tu?" de Barbara et a fini par être choisie.

Alice : talent de Typh Barrow

Lors des blinds, la Perwézienne Alice avait choisi "Le vent nous portera" de Noir Désir. Un choix judicieux puisque tous les coachs se sont retournés pour eux. Mais après une vingtaine de secondes, c’est Typh Barrow qui s’est retournée la première et c’est elle qui sera choisie par cette amoureuse des lettres de 25 ans. Aux duels, elle avait chanté avec succès "Human" de Rag’n’bone Man. Ensuite, aux lives, elle a choisi d’interpréter le classique "Si seulement je pouvais lui manquer" de Calogero, l’énergétique "Do it like a dude" de Jessie J et l’envoutant "I put a spell on you" de Nina Simone. En demi-finale, elle a choisi "Comme ils disent" de Charles Aznavour et a conquis le public, à nouveau.

Jérémie : talent de BJ Scott

C’est selon la RTBF le « maître de l’émotion ». Dès son arrivée aux blinds, Jérémie, 20 ans, avait fait le buzz sur les réseaux sociaux en chantant "Jealous" de Labrinth. Résultat : 4 millions de vues en ligne. BJ Scott est la dernière à avoir buzzer mais c’est pourtant elle qui a été choisie par Jérémie. Son succès ne s’est pas démenti par la suite, comme lors du duel contre Astrid sur "You Say" de Lauren Daigle. Au premier live, il a surpris sur la chanson plus rythmée "You’re Nobody ‘Til Somebody Loves You" de James Arthur. Puis retour à l’émotion avec "Ça fait mal" de Christophe Maé et "Say Something" de Christina Aguilera et A Great Big World. Lors de la demi-finale, il a obtenu son ticket pour la fin de l’aventure avec "Leave the Door Open" de Bruno Mars.

 
  • Verviers: la peur du lendemain

    La Vesdre coule paisiblement. Les débris qui la bordent rappellent le traumatisme vécu une semaine plus tôt.

    Dévastée par la Vesdre, l’ancienne cité lainière pleure ses morts, compte ses sinistrés et se prépare aux crises à venir.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Ostéoporose, la menace silencieuse

    L’analyse densitométrique permet de détecter l’ostéoporose efficacement.

    Responsable d’une fracture toutes les vingt secondes dans le monde, elle frappe surtout les femmes. Nos conseils pour la prévenir... ou la freiner.