Disparition: Yves Rénier, à cœur et à cran

Cet autodidacte du rôle affichait 60 ans de carrière, devant et derrière la caméra.
Cet autodidacte du rôle affichait 60 ans de carrière, devant et derrière la caméra. - Production

Un perfecto, une voix rocailleuse, une gueule à la française, des opinions au hachoir… Yves Rénier n’a pas arrêté depuis 60 ans. Arrivé dans le métier sans formation, cet autodidacte du rôle et du propos carrés n’a en fait jamais cessé de travailler. Avant de s’éteindre samedi d’un malaise cardiaque dans sa maison de Neuilly-sur-Seine, il eut encore le plaisir de découvrir la bonne audience d’un téléfilm tourné au côté de son ami Jean-Luc Reichmann : l’épisode de « Léo Matteï, brigade des mineurs » où il incarnait le gourou d’une secte a attiré plus de cinq millions de...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète