Un message de colère projeté sur le Palais de Justice de Bruxelles (vidéos)

Capture d’écran - «Wake up Belgium»/Instagram
Capture d’écran - «Wake up Belgium»/Instagram

La colère se fait ressentir dans le pays et surtout à Bruxelles. La veille de la « Boum 2 » qui se prépare au Bois de la Cambre, le collectif « Wake up Belgium » a voulu faire passer un message. Ce collectif souhaite « interpeller ». Sur leur page Instagram ils écrivent dans leur présentation : « Notre but, vous interpeller ! Faites vous entendre, bougez ! Conservons le droit de contester. Pour protéger nos libertés ». Le collectif reproche surtout les lois jugées répressives en vigueur dans le pays depuis près d’un an et les stratégies adoptées dans la lutte contre le Covid-19.

Lutter contre les « oubliés »

Dans la nuit de vendredi, ils ont projeté une animation vidéo en anglais où l’on pouvait lire : « Honte à vous » en désignant vraisemblablement les politiciens en charge de gérer la crise sanitaire : « Arrêtez de parler de chiffres, parlez d’êtres humains (…) Vous nous avez laissés tomber (…) treize mois de mensonges ». Le message est clair, écrit en blanc sur fond noir. Le collectif veut défendre le personnel médical, les personnes âgées et les « oubliés », les étudiants, le domaine de la culture et les petites entreprises. La mise en scène est impressionnante. Le message final : « Vous échouez ? Vous êtes renvoyés ou vous démissionnez. (…) Vous serez jugés ici pour crime contre vos citoyens » encadrés de nœuds de pendu. Au même moment à la Porte de Hal, le même message était diffusé.

Des procès-verbaux

La police est intervenue en dressant des P.V. « Les personnes sur place ont été identifiées et une dizaine de PV Covid ont été dressés  » a annoncé Ilse Van de Keere, porte-parole de la police de la zone Bruxelles-Ixelles a BX1. Les PV ont été émis pour non-respect du couvre-feu, l’action ayant lieu après 22 heures. Ce n’est pas le premier coup de ce collectif qui lance des actions depuis le mois de mars, avec des panneaux de bois sur lesquels étaient collées des affiches « Wake up » placé au Mont des Arts. Ils ont aussi recouvert un mur du musée Mima avec ces affiches.

 
  • Pourquoi William a viré Harry

    Depuis de longs mois, la rupture est consommée entre le prince William et le prince Harry. Même lors des funérailles de leur grand-père, ils n’échangent que peu de paroles. En fait, les Cambridge et les Sussex sont brouillés depuis près de trois ans.

    Les deux frères ne se parlent plus depuis octobre 2018. Un livre jette un nouvel éclairage sur la véritable raison de la discorde – une trahison ! – qui a mené à la séparation des Cambridge et des Sussex, avant le Megxit…

Signé duBus
Signé Stéphane Bern