Le surtourisme étouffe le monde

Le surtourisme frappe partout. Ici à Barcelone, où les ramblas sont bondées de touristes.
Le surtourisme frappe partout. Ici à Barcelone, où les ramblas sont bondées de touristes. - BelgaImage

Loyers en hausse au centre-ville, pollution, nuisances, la surfréquentation touristique menace plus que jamais avec la levée progressive du confinement. Le « revenge travel » – cette envie irrépressible de partir en vacances après une longue période d’abstinence – bat son plein. Les agences de voyages sont prises d’assaut et les tarifs des pays en zone verte montent. Le tourisme reprend mais il cause aussi beaucoup de dégâts. Éric Meyer, rédacteur en chef du magazine « Géo », tire la sonnette d’alarme à l’occasion des 40 ans du titre : « Le tourisme...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern