Michel Bussi: «la géographie est une bonne carte pour lire le monde»

Michel Bussi: «la géographie est une bonne carte pour lire le monde»
Belgaimage

Pour son 13e roman, Michel Bussi a choisi de situer l’intrigue entre le Pays basque et l’Auvergne. Dans cette quête d’une mère à la recherche de son fils mystérieusement disparu sur une plage de Saint-Jean-de-Luz dix ans auparavant, teintée d’irrationnel, les lieux servent l’intrigue. Ancien géographe et professeur d’université à Rouen, l’écrivain français aime situer l’action par ce lien prépondérant, le lien à la terre. Un attachement définitif qui nous fait voyager de livre en livre.

Quelle est l’importance des lieux...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern