À la télé ce soir: le film «Diana» et «Harry Potter à l’école des sorciers»

Naomi Watts dans la peau de la princesse Diana.
Naomi Watts dans la peau de la princesse Diana. - Capture d’écran Youtube

Que vous réserve la télévision pour ce premier jour de vacances d’été ? Le Soir Mag vous guide parmi les programmes.

Diana, à 21h20 sur RTL TVI

Idole de la presse people, Lady Diana meurt dans un accident de voiture sous le pont de l’Alma, en août 1997. Après son divorce d’avec le prince Charles, elle trouve du réconfort auprès d’un chirurgien pakistanais : Hasnat Khan. Mais quand leur liaison est révélée dans la presse, Diana doit faire un choix…

Harry Potter à l’école des sorciers, à 21h05 sur TF1

Harry Potter, un orphelin, a été élevé par son oncle Vernon et sa tante Pétunia. Alors qu’il n’était qu’un tout jeune enfant, ces deux odieux personnages lui ont raconté que ses parents étaient morts dans un accident. Un jour, Harry découvre la vérité : il est un sorcier et doit intégrer une école de magie…

Les étoiles de Dominique Deprêtre

Le Mans 66, à 08h40 sur Be 1 – Trois étoiles

de James Mangold (2019)

Le projet remonte à plusieurs années et devait partager sa tête d’affiche entre Tom Cruise et Matt Damon. En fin de compte, c’est Christian Bale qui incarne l’incontrôlable Ken Miles, le pilote et mécano fétiche de Caroll Shelby, le vainqueur de l’édition 1959 que Henry Ford a engagé pour battre l’impétueuse Scuderia avec la nouvelle GT40. Quelques libertés très manichéennes ont été prises avec la vérité historique, mais grâce principalement à la complicité des deux acteurs, le film est une réussite totale question suspense, émotion et même poussées humoristiques tombant à pic.

The Matrix, à 14h sur Be 1 – Trois étoiles

de Lilly et Lana Wachowski (1999)

Saga culte déjà oubliée ? Elle fut pourtant conjointement le plus gros succès de la Warner (avant l’arrivée de « Harry Potter »), le dernier « blockbuster » du siècle… dernier, le pilote d’une nouvelle conception de trilogie et… le triomphe de deux frangins zinzins qui, depuis, sont devenus de vraies « folles » ! Brad Pitt, Ewan McGregor et Will Smith ont refusé d’incarner son héros qui prendra les traits de Keanu Reeves. Entièrement tourné en Australie pour un budget d’à peine 60 millions de dollars, « Matrix » en engrangera près de dix fois plus, décrochant quatre Oscars « techniques » (montage, effets visuels, son et montage sonore) et engendrera deux suites qui ont porté la saga à un total d’exploitation supérieur au milliard et demi de « boxes ». Cet après-midi, les trois titres s’enchaînent et… dans le bon ordre.

La tourneuse de pages, à 20h55 sur 13e Rue – Deux étoiles

de Denis Dercourt (2006)

Coécrit par Jacques Sotty, le script est original mais le style chabrolien est omniprésent ! C’est évidemment tout sauf une critique même si l’ambiance parfois glaciale peut déplaire. Nominées aux Césars dans les catégories respectives de la meilleure actrice et du meilleur espoir féminin, Catherine Frot et notre Déborah François ont dû s’incliner devant la Valérie Lemercier de « Fauteuils d’orchestre » et la Mélanie Laurent de « Je vais bien, ne t’en fais pas ». Récompensé par… notre Grand Prix de l’UCC, le titre est superbement rythmé par une œuvre obsédante de Dimitri Chostakovitch, formidable compositeur russe mort en 1975.

 
  • Verviers: la peur du lendemain

    La Vesdre coule paisiblement. Les débris qui la bordent rappellent le traumatisme vécu une semaine plus tôt.

    Dévastée par la Vesdre, l’ancienne cité lainière pleure ses morts, compte ses sinistrés et se prépare aux crises à venir.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Éric Zemmour en cinq points

    BELGAIMAGE-ZEMMOUR

    L’essayiste se voit candidat à la présidentielle des 10 et 24 avril 2022. Il dérange à l’extrême droite et donne des boutons aux autres. On le crédite de 5 % des voix.

  • belgaimage-75520516-full

    Frédéric dard (5 et fin): le temps des honneurs

    Le père de San-Antonio aurait franchi le cap du siècle. Belle occasion pour revenir sur un destin exceptionnel.

  • BMW

    BMW M240i prototype: un baroud d’honneur?

    À l’heure où les constructeurs n’ont d’autre choix que de se tourner vers l’électricité pour assurer leur avenir, BMW remercie ses fans avec un coupé Série 2 qui rassemble ses fondamentaux. Nous avons pu la prendre en main en avant-première.

  • 2021_moto80_BMW_s1000R_0040

    BMW S 1000 R: en pleine maturité

    Nouveau bloc plus puissant, plus léger et conforme Euro 5, nouvelle suspension, ergonomie peaufinée, nouvelle centrale inertielle, ABS Pro de série, nouveau combiné, nouveaux phares LED… la BMW S 1000 R a été sensiblement revue pour le passage à 2021.