Elvis Presley, un fou de cinéma

À la base, la star ne voulait pourtant chanter dans aucun de ses films...
À la base, la star ne voulait pourtant chanter dans aucun de ses films... - Belgaimage

Devenu rarissime au grand écran, « King Creole » est le quatrième film qu’a tourné Elvis Presley en 1958, faisant suite au « Love Me Tender » de 1956 puis « Loving You » et « Jailhouse Rock » reprenant chaque fois le titre d’un tube du « King ». Ce dernier était réellement un fou de cinéma et ambitionnait une carrière comparable à celles de ses deux… idoles, James Dean et Marlon Brando.

À la base, il ne voulait chanter dans aucun de ses films, mais son manager, le fameux Colonel Parker en décida...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern