Juan Carlos envoie ses agents secrets

L’ex-souverain et Corinna Sayn-Wittgenstein à Barcelone, en mai 2006, du temps de leur illégitime romance. Les choses ont bien changé depuis...
L’ex-souverain et Corinna Sayn-Wittgenstein à Barcelone, en mai 2006, du temps de leur illégitime romance. Les choses ont bien changé depuis... - Belgaimage

La guerre ne s’éteint pas entre Juan Carlos et Corinna Sayn-Wittgenstein. Elle porte toujours sur ce « don » de 65 millions d’euros du souverain espagnol à celle qui lui fit tourner la tête. Et pour le récupérer, il emploie – selon elle – tous les moyens. Une décision de justice, datant de décembre dernier mais seulement connue aujourd’hui, a été rendue par un tribunal britannique : selon la plaignante, elle serait espionnée au Royaume-Uni par d’anciens agents secrets venus d’Espagne en toute illégalité. Ceux-ci auraient exercé des filatures, se seraient introduits chez elle...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète