Accueil Actu Stars

Arnold Schwarzenegger taxe d’«abrutis» les anti-vax et les anti-masques (vidéo)

En direct à la télévision, l’acteur n’a pas manqué de faire savoir ce qu’il pensait des personnes qui ne souhaitaient par porter le masque ni aller se faire vacciner.

Temps de lecture: 2 min

Arnold Schwarzenegger était l’invité de la chaîne d’information CNN. Pendant l’entretien, il a partagé ses positions concernant les personnes qui refusaient de porter le masque ou de se faire vacciner. L’acteur de 74 ans n’y est pas allé de main morte, jugeant ces personnes d’« abrutis ». Il a aussi exprimé son incompréhension face à cette posture de refus.

Pour lui, ces personnes remettent en question le sérieux des experts sur la question. Il s’est d’ailleurs exclamé : « Les gens devraient savoir que nous sommes en présence d’un virus. Il tue des gens, et la seule façon de s’en protéger, c’est de se faire vacciner, de porter des masques, de respecter la distanciation sociale, de se laver les mains tout le temps, et de ne pas se contenter de penser : « Ah, ma liberté est un peu perturbée là » ».

La liberté face aux responsabilités

Il ne s’est pas arrêté là, l’ancien gouverneur de Californie a ajouté : « Non, au diable votre liberté, car la liberté suppose aussi des obligations et des responsabilités. On ne peut pas se contenter de dire : « J’ai le droit de faire ceci ou cela ». Lorsque l’on infecte d’autres personnes, c’est là que ça devient grave », poursuit l’ancien gouverneur de Californie.

Une fois de plus Arnold Schwarzenegger rappelle l’importance de faire confiance aux experts de la santé. Enfin, il conclut son intervention : « Oui, vous avez la liberté de ne pas porter de masque. Mais vous savez quoi ? Vous êtes des abrutis si vous ne portez pas de masque. Je ne veux pointer personne du doigt, mais je veux juste dire à tout le monde qu’il faut collaborer. Arrêtons de nous battre, parce qu’il y a un virus et qu’il vaut mieux se faire vacciner et porter un masque ».

Notre sélection vidéo

Aussi en Stars

Le chanteur américain R. Kelly condamné à 30 ans de prison

La star américaine déchue du R&B, R. Kelly, reconnue coupable en septembre 2021 à New York d’avoir piloté pendant trois décennies un «système» d’exploitation sexuelle de jeunes, dont des adolescentes, a été condamnée mercredi à 30 ans de prison.

Voir plus d'articles

À la Une