Une résidence étudiante prend la forme du mot «b***» et devient la risée des Pays-Bas

Lul
Capture d’écran Facebook

Ces derniers temps, la ville de Middelburg, en Zélande, a vu surgir une nouvelle résidence pour étudiants flambant neuve. Mais rapidement, un détail a attiré le regard des habitants. Les trois bâtiments du complexe semblent former ensemble un mot : « lul » (« bite » en néerlandais). Ces derniers jours, les médias ont commencé à relayer l’image dans tous les Pays-Bas et aujourd’hui, le projet immobilier est la cible de multiples moqueries.

« Une fois que vous le voyez, vous continuez à le voir. Je pense que c'est une erreur stupide, mais je peux difficilement imaginer un cabinet d'architectes ne pas le voir », déclare à Omroep Zeeland un habitant de Middelbourg, Raymond Van de Ven, qui a relayé une photo des bâtiments sur Facebook.

Les médias néerlandais n’ont d’ailleurs pas tardé à retrouver l’architecte en charge du design du complexe, Taco Tuinhof. Ce dernier veut être clair sur un point : non, ce n’était pas voulu d’être « bite » au milieu de Middelbourg. Et non, il n’y aura pas de modification. « Cela rendrait les choses sérieuses. Les hauteurs des bâtiments ont déjà été fixées dans un plan de 2000 », confie-t-il. « Si vous voulez, vous pouvez voir des choses dans tout. Mais j'ai peur qu'on ne s'en débarrasse jamais. Peut-être que quand les arbres pousseront, on ne le verra plus », espère-t-il.