Accueil Actu Soirmag

Les adeptes du topless ont mis les voiles

Il reste bien quelques irréductibles du bronzage seins nus mais elles se font rares. Le monokini est une tendance qui aura connu des hauts et des bas.

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 5 min

Sous la dictée de Molière,Tartuffe conseillait à Dorine « Cachez ce sein que je ne saurais voir ». Aujourd’hui, la nouvelle vague de puritanisme laisserait penser que depuis, rien n’a changé dans le domaine des mœurs. Ce serait oublier qu’entre les deux, le monde occidental a connu les sixties, la libération de la femme et les seins de Brigitte Bardot. Personne n’aurait alors imaginé que, soixante ans plus tard, le monokini n’aurait plus la cote sur les plages, excepté en Espagne et en Allemagne. Et pourtant, un sondage de l’Ifop pour Xcams Media – réalisé cet été en France auprès de 1.500 femmes – a révélé que la grande majorité d’entre elles évitent désormais de bronzer seins nus sur la plage ou sur les terrasses bordant les piscines, au point même d’avoir atteint un record historique en la matière ! C’est ainsi que désormais seules 19 % des Françaises enlèvent le haut (elles ne seraient même plus que 12 % au cours de ces trois dernières années), contre 34 % il y a encore douze ans.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs