Accueil Actu Soirmag

Des jouets vont manquer pour les fêtes

Le marché est tendu à l’approche de la Saint-Nicolas et de Noël. La pénurie de matières premières retarde les livraisons. On redoute aussi une hausse des prix.

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 5 min

La haute saison du jouet s’annonce délicate en cette fin 2021. En cause, une addition de difficultés qui, mises bout à bout, pourraient bien aboutir à quelques ruptures de stock que les professionnels tentent de pallier du mieux qu’ils peuvent. Certains jouets pourraient manquer dans les rayons. Il faudra s’y prendre bien à l’avance pour dresser sa liste à saint Nicolas ou au Père Noël. En cause, une pénurie de matières premières : composants électroniques, bois, plastique ne suivent plus. Si on ajoute la hausse du coût de l’énergie, du transport maritime, des conteneurs (1.500 euros avant, entre 7.000 et 15.000 euros aujourd’hui en fonction de la taille) qu’on n’arrive pas à faire partir à temps ni à décharger dans des ports saturés, le constat inquiète.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs