Imany: «Je me suis construite sur la douleur»

Eugenio Recuenco
Eugenio Recuenco

Des origines comoriennes et une enfance passée au sein d’une famille plus que modeste, avec la honte de cette voix trop grave qui, désormais, enchante nos oreilles. Quelques tubes plus tard, qui lui ont valu de se classer parmi les artistes français qui vendent le plus de disques à l’étranger, Imany revient avec un album de covers. Rien que des reprises sur fond de violoncelles mais une musicalité et une approche, toujours bouleversantes, qui n’appartiennent qu’à elle et nous envoûtent durablement, en mode « Voodoo Cello ».

...
Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète