La chanteuse Adele fait des révélations sur sa vie dans «Adele One Night Only» d’Oprah Winfrey (vidéos)

Isopix
Isopix

À l’occasion de la sortie de son tout nouvel album « 30 », la chanteuse Adele a rencontré la présentatrice Oprah Winfrey et s’est confiée sur sa vie, son mariage et sa carrière. Sur CBS, la chaîne américaine, et ce pendant deux heures, révélations et chansons ont ravi les fans de l’artiste anglaise, délocalisée à Los Angeles.

«  Je ne me suis toujours pas remise du fait d’avoir choisi de démanteler la vie de mon fils, pour mon propre bonheur, ça me rend vraiment mal à l’aise  », révèle-t-elle dans le même jardin fleuri qui avait accueilli Harry et Meghan. La chanteuse explique ne pas avoir été malheureuse avec son ex-mari même à la fin, mais de ne plus être heureuse. Des difficultés de ne pas avoir son fils chaque jour avec elle.

Isopix
Isopix

Elle est également revenue sur sa perte de poids spectaculaire. Chaque fois qu’elle apparaît quelque part, les premiers commentaires concernent son physique. «  Je me sentais bien dans ma peau avant, et je me sens toujours bien maintenant  », raconte-t-elle à Oprah Winfrey. En fait, l’artiste souffrait de crises d’angoisse. Et l’un des seuls endroits dans lequel elle se sentait bien était la salle de sport. En trois ans, elle a perdu 45 kilos.

Adele a expliqué toujours commencer ses concerts par « Hello ». Comme une évidence. Elle a ensuite chanté neuf de ses tubes, comme « Rolling in the Deep » et le tout nouveau « Easy on Me », qui est déjà très apprécié par les fans. De nombreux autres artistes étaient présents dans l’assistance.

«  J’ai appris à m’aimer et ça m’a ouverte à l’idée d’aimer et d’être aimée par quelqu’un d’autre  », a conclu Adele.

Sur le même sujet
CélébritésLos Angeles
 
  • La soprano russe Anna Netrebko dans le rôle de Lady Macbeth, ici à Saint-Pétersbourg.

    Verdi au service de Shakespeare

    Par sa densité, son propos, ses caractères, son ambiance prenante autant qu’étrange, « Macbeth » est un incontournable de l’art lyrique.

  • La rencontre inattendue entre un livreur (H. Jemili) et un médecin à bout (M. Blanc).

    Michel Blanc au mieux de sa forme

    Les vraies bonnes comédies françaises sont devenues assez rares, mais fort heureusement pas inexistantes.

  • L’acteur français Ibrahim Koma incarne le valet de Phileas Fogg.

    L’œuvre de Jules Verne réadaptée

    L’excellent acteur britannique David Tennant, mais aussi le Français Ibrahim Koma qui incarne le valet Passepartout accompagnant Phileas Fogg dans son périple audacieux