À la télé ce soir: «Monsieur papa» ou «Au nom de la terre» (vidéos)

Capture d’écran Youtube
Capture d’écran Youtube

« Monsieur papa », à 20H25 sur RTL-TVI

Entre mille autres soucis, Marie Vallois est fatiguée de raconter à son fils Marius que son père, qu’il n’a jamais connu, est un brillant explorateur. Elle engage Robert Pique, un salarié licencié de l’entreprise où elle exerce de hautes responsabilités, et le charge d’incarner un père déplorable…

« Au nom de la terre », à 21h40 sur Tipik

À 25 ans, Pierre reprend la ferme familiale avec enthousiasme. Il investit et l’agrandit. Mais les dettes s’accumulent et Pierre est incapable de redresser son exploitation malgré un travail acharné. Débute alors une longue descente aux enfers pour ce père de deux enfants, en dépit du soutien de sa famille…

Les étoiles de Dominique Deprêtre

« Venom », à 22H50 sur TF1 – trois étoiles

de Ruben Fleischer (2018)

L’auteur du « Bienvenue à Zombieland », dont la suite est toujours attendue, a mené à bien ce « spin-off » de la franchise « Spider-Man » au budget moyen de 100 millions de dollars. C’est à la fois rigolo, plein de morceaux de bravoure et, surtout, ça ne se prend absolument pas au sérieux. Réjouissant de constater que de plus en plus régulièrement, les séries B de Marvel font mieux que ses blockbusters.

« Le client », à 20H05 sur Club RTL – deux étoiles

de Joel Schumacher (1994)

L’auteur préféra un jeune inconnu à Macaulay Culkin en personne pour incarner son jeune héros mêlé à un duel implacable entre la mafia et la justice. Ce fut toutefois Susan Sarandon qui tira les honneurs de ce fort sympathique suspense tiré d’un roman de John Grisham en trustant les récompenses, dont le BAFTA de la meilleure actrice.

« Jackpot », à 20H10 sur Plug RTL – une étoile

de Tom Vaughan (2008)

L’une de ces nombreuses comédies US gentiment convenues, cousues de fil blanc, téléphonées à tous les étages et respectant à la lettre les codes d’un genre dont le but se limite généralement à constituer une affiche. Il s’agit en l’occurrence de Cameron Diaz et d’Ashton Kutcher. On ne peut pas dire que le couple en question fonctionne mal, mais le manque d’originalité du script et le diamètre du raffinement des gags ne permettent jamais à ce pur produit de consommation de quitter le domaine des sentiers battus californiens.

« Monsieur papa », à 20H25 sur RTL-TVI – une étoile

de Kad Merad (2011)

Le résultat est un peu à l’image de l’auteur, à la fois généreux, sensible, sympathique, plus émouvant que drôle et pas du tout excessif, comme une fable gardant les pieds sur terre en permanence. Sage, lisse et convenu.

« La colline des potences », à 21H15 sur C8 – une étoile

de Delmer Daves (1958)

Réalisé un an après « L’or du Hollandais », le dernier western de l’auteur du mythique « 3h10 pour Yuma », l’une des références absolues du genre. Cette fois, on est à côté de la plaque. Trop mielleux et truffé d’incohérences de situation, avec une Maria Schell complètement perdue face au charismatique Gary Cooper.