Accueil Soirmag Histoire

Petites histoires de la mode (12): des épaulettes aux épingles à chapeau

Dans un livre aussi dense qu’une garde-robe qui déborde, Martine Magnin et Mathilde de Jamblinne nous parlent chiffons avec passion. Extraits.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

ÉPAULETTE

Au XIIe siècle, au Japon, les samouraïs introduisirent le kamishimo, qui est une surveste sans manches avec de larges épaulettes. Au XVe siècle, en France, les hommes remplacent les jaquettes par des cottes-hardies munies d’épaulette. Au XVIe siècle, en Italie, les épaulettes deviennent à la mode, car elles permettent d’accentuer la forme de la silhouette en cône.

Très à la mode pendant la Seconde Guerre mondiale, elles rappellent la coupe carrée des uniformes. Les épaulettes rembourrées sont ainsi un standard du vestiaire masculin des années 1940, 1950 et 1960. Il n’y a pas que les officiers qui portent des épaulettes, les civils aussi, tout est une question de mode. L’épaulette, qui a connu son heure de gloire dans les années 80, reprend régulièrement sa place sur les podiums avec la mode des carrures imposantes.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Histoire

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs