Accueil

27 ans après, l’ADN confond un meurtrier

Les autorités françaises ont retrouvé l’auteur de l’assassinat de Nadège Desnoix, adolescente tuée en 1994.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au Soirmag Temps de lecture: 3 min

Après vingt-sept longues années d’errance, la famille de Nadège Desnoix a enfin droit à une réponse. L’adolescente de 17 ans a servi de proie à un homme aux pulsions nauséabondes. « C’est le poids de 27 ans de souffrance qui s’évapore », a livré un frère cadet « sous le choc ». Cette famille de l’Aisne, département des Hauts-de-France qui partage un bout de frontière avec la Belgique, était composée de quatre enfants. Nadège était l’aînée, « rayonnante et drôle ». « Son meurtre nous a rongés pendant des années et a détruit notre famille. Heureusement que nos parents ont été forts », a-t-il poursuivi pour « Le Parisien ». Les proches de la victime peuvent espérer un procès.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Soirmag

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs