Accueil Soirmag Santé

Vivre mieux en arrêtant certains médicaments

Au fil du temps, l’ordonnance s’allonge… On se retrouve alors avec une série de remèdes qui ne font pas toujours bon ménage. Le tri s’impose. Et c’est tendance !

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 3 min

Les premiers concernés par cette affaire, ce sont les plus de 75 ans. Les seniors représentent en effet les plus gros consommateurs de médicaments, sept par jour en moyenne, parfois bien davantage. Or, au-delà de trois médicaments, les effets indésirables liés à leur interaction sont monnaie courante. « C’est un problème auquel nous nous attelons depuis une dizaine d’années, nous explique le Dr Pierre Hanotier, chef du service gériatrie des Hôpitaux de Jolimont et Lobbes. Il faut savoir que 20 % des hospitalisations en gériatrie sont liées à la consommation inappropriée de médicaments. Le cumul est lui-même générateur de comorbidité.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Santé

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs