Accueil Actu Stars

Polémique entourant J.K. Rowling: même Harry Potter l’a lâchée…

Accusée de transphobie, la romancière britannique collectionne les menaces et les critiques, y compris de Daniel Radcliffe.

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef adjoint Temps de lecture: 6 min

Voilà un soutien embarrassant dont elle se serait bien passée. Dans un discours, fin mars, le président russe Vladimir Poutine a cité J.K. Rowling, la romancière qui a créé la série à succès des « Harry Potter », au titre d’exemple de la « cancel culture occidentale », faisant le parallèle avec la mise au ban en Occident de la culture russe depuis l’invasion de l’Ukraine. Sur Twitter, la romancière britannique lui a répondu que critiquer la « cancel culture » (qui pourrait se traduire par « culture de l’effacement ») est malvenu de la part de ceux qui « massacrent des civils parce qu’ils résistent ou emprisonnent et empoisonnent leurs opposants ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Stars

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs