Accueil Jacques Pradel raconte

Le dernier jour d’Abraham Lincoln

Le poste de Président des États-Unis a toujours été « à haut risque ». Il n’y a pas eu que JFK...

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 7 min

On se souvient de la tentative d’assassinat ratée en 1981 sur Ronald Reagan, et on sait que la cérémonie d’investiture officielle de Barack Obama a donné des sueurs froides aux services de sécurité chargés de la protection du Président.

Depuis la naissance des États-Unis d’Amérique, quatre présidents ont été assassinés : John Fitzgerald Kennedy en 1963, William McKinley en 1901, James Abram Garfield en 1881, mais le premier de tous fut le 16e Président, Abraham Lincoln, tué le 14 avril 1865, à Washington, au cours d’une représentation théâtrale.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Jacques Pradel raconte

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs