Accueil Actu Soirmag

Ukraine: qui gagne, qui perd?

Quatre points pour bien comprendre la situation du conflit russo-ukrainien.

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 6 min

Le 24 février 2022, sur ordre du président Poutine, les forces militaires russes lançaient une « opération militaire spéciale » en Ukraine – une « guerre illégale » pour l’Ukraine et l’Otan –, vaste campagne orchestrée aussi bien par air, par mer que sur terre, au départ de la Russie, de la Biélorussie et des territoires ukrainiens sous occupation russe depuis la guerre de 2014 que sont la Crimée et les « républiques populaires » de Donetsk et de Lougansk. S’attendant à un effondrement rapide du régime ukrainien et donc à une victoire facile, l’état-major russe a dû revoir ses plans, car malgré la chute de Kherson dans les premiers jours de l’invasion, les Ukrainiens ont réussi à repousser les offensives russes contre Kiev, contre Kharkiv et contre le nord du pays. En offrant une résistance acharnée à Marioupol et Severodonetsk, ils ont considérablement retardé l’avancée des Russes. À la fin de l’été 2022, celles-ci occupent des parties de cinq oblasts (régions administratives) d’Ukraine.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Société

Philippe Gilbert rejoint Eurosport

À peine retraité, l’un des meilleurs coureurs de l’histoire des Classiques devient consultant pour la chaîne sportive à partir du 25 février.

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs