Accueil Culture

Tristan Séguéla: «Il s’agit bien d’une histoire d’amour»

Catherine Frot annonce à son mari Fabrice Luchini qu’elle est un… homme ! Un sujet délicat que le réalisateur Tristan Séguéla manie avec humour et inclusivité.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Tristan Séguéla, votre film « Un homme heureux » parle de transidentité avec bonhomie mais en évitant les gags moqueurs. Comment avez-vous trouvé cet équilibre ?

J’ai reçu le scénario de la part du producteur du film, qui venait de voir mon film précédent, « Docteur ? ». J’ai été saisi dès la scène du restaurant, où Catherine Frot prend son courage à deux mains et annonce sa transidentité à son époux joué par Fabrice Luchini. Là, je me suis demandé ce que les scénaristes pourraient bien faire de ce point de départ. Et du couple ! Parce qu’il s’agit bien d’une histoire d’amour, et c’est ce que j’ai trouvé beau.

Y avait-il des pièges à éviter ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Cinéma

Entretien Laurent Gerra fait son cinéma

Dans « Un père idéal », un téléfilm

où il partage l’affiche avec son vieux pote Eddy Mitchell, l’humoriste joue un père soupçonné du meurtre de sa fille. Confidences.

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs