Accueil Actu Soirmag

Chevaux incontrôlables et énervés, des incidents ont eu lieu durant le couronnement (vidéos)

Pour le couronnement du souverain britannique, militaires et chevaux ont longuement défilé. Deux chevaux ont été filmés en train de se disputer. D’autres ont fait de nombreuses sorties de rang.

Vidéo - Temps de lecture: 2 min

Le couronnement du nouveau monarque Charles III devrait coûter entre 50 et 100 millions de livres sterling. Pour l’événement historique, tous les grands symboles du pouvoir britannique étaient présents y compris donc les militaires et les Royal Horse Guards. Visiblement, durant le week-end de couronnement, les animaux étaient énervés.

La faute à la météo ou le grand nombre de personnes rassemblées devant Buckingham, les montures étaient très agacées. Elles devraient pourtant être habituées. Mais durant le week-end, plusieurs téléspectateurs ont noté que ces derniers étaient plutôt excités et agacés, secouant souvent de la tête et faisant régulièrement des écarts. L’un des chevaux est complètement sorti du rang, au milieu du Mall.

Un cheval est également devenu incontrôlable. Pendant la procession, le cavalier a eu beaucoup de peine à contrôler sa monture qui s’est cambrée avant de foncer à reculons dans la foule sur le trottoir. La sortie de route a eu lieu au coin de Whitehall, près du Gold State Coach après la cérémonie. Personne ne semble avoir été blessé, rapporte la presse britannique.

Une autre vidéo partagée sur Twitter montre deux cavaliers bien embarrassés sur leur monture alors que les deux chevaux commencent à s’échanger des coups de sabot avant de s’éloigner l’un de l’autre.

Plus 7.000 soldats ont été mobilisés pour les deux processions – de Buckingham Palace à l’Abbaye de Westminster, puis de l’Abbaye au Palais après la cérémonie. C’est la première fois depuis le dernier couronnement qu’autant de soldats ont été mobilisés.

Retrouvez plus d’actualités sur www.soirmag.be et sur Facebook.

Sur le même sujet

Aussi en Société

Des dromadaires attendus à Paris ce samedi

La Fédération française pour le développement des camélidés en France et en Europe avait prévu de faire défiler une cinquantaine de dromadaires, chameaux, lamas et alpagas samedi des quais de Seine. Le parcours a été revu.

Voir plus d'articles

À la Une