Accueil Actu Télé

«J’accuse»: le procès de l’affaire Dreyfus, un siècle après l’affaire

« J’accuse », 21h10, France 2.

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 3 min

Alors que la Troisième République se prépare à fêter son quart de siècle et que la France rumine toujours la débâcle de 1870 devant la coalition des États allemands entraînés par la Prusse d’Otto von Bismarck éclate l’« affaire Dreyfus », du patronyme d’un officier alsacien accusé d’intelligence avec la nation voisine, toujours considérée comme ennemie. Condamné en 1894 à la déportation à perpétuité, le capitaine de confession juive est aussi devenu la cible d’un antisémitisme qui avait gagné de nombreuses couches de la population française. Mais lorsque le dossier parvient sur le bureau du commandant Marie-Georges Picquart, une sorte de contre-enquête démarre, dès l’instant où le nouvel instructeur découvre que l’espion n’était pas le Mulhousien, mais bien un autre officier de l’armée française, le Parisien Ferdinand Walsin Esterhazy. Le problème est que l’affaire est allée trop loin sur les plans politique et médiatique, et qu’un retour en arrière serait de nature à discréditer l’armée. On connaît la suite.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Télé

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs