Accueil Argent

L’intérêt d’un coffre-fort numérique

Plus de 250.000 Belges ont déjà recours à Izimi, une initiative (gratuite) des notaires.

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef Temps de lecture: 3 min

Par crainte d’un cambriolage, ou plus souvent d’un incendie, les plus prudents d’entre nous ont depuis longtemps placé leurs documents importants, comme l’acte d’achat de leur maison ou leurs diplômes, dans un coffre à la banque. Mais il y a un autre système moins connu, offert par les notaires du pays, une sorte de coffre-fort numérique, baptisé Izimi. On a dit moins connu, mais plus de 250.000 Belges l’utilisent tout de même déjà, selon des chiffres communiqués récemment par la Fédération des notaires.

De quoi s’agit-il exactement ? « C’est un service gratuit d’intérêt général, proposé par le notariat belge. Il permet aux citoyens de conserver leurs documents importants en toute sécurité et de les partager. Ils peuvent aussi grâce à Izimi transférer des documents à leurs héritiers », explique la Fédération des notaires. On y ajoutera une nouvelle fonctionnalité : la certification de documents.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Argent

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs