Accueil Soirmag Histoire

Nelson Mandela, le prisonnier le plus célèbre du monde

Il y a dix ans disparaissait le premier président noir d’Afrique du Sud. Après 27 ans de réclusion, il est devenu le père de la Nation arc-en-ciel.

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 6 min

Le 5 décembre 2013, Madiba ferme les yeux pour la dernière fois. Le père de la Nation arc-en-ciel sud-africaine s’éteint à l’âge de 95 ans à son domicile de Johannesburg. Nelson Mandela fut le tout premier président noir de l’Afrique du Sud élu à la suite des premières élections parlementaires non raciales au suffrage universel. Il fut surtout auparavant le prisonnier politique le plus célèbre du monde et un véritable héros de la cause africaine. « Toute ma vie je me suis consacré à la lutte pour le peuple africain. J’ai combattu contre la domination blanche et j’ai combattu contre la domination noire. J’ai chéri l’idéal d’une société libre et démocratique dans laquelle toutes les personnes vivraient ensemble en harmonie et avec les mêmes opportunités. C’est un idéal pour lequel j’espère vivre et agir. Mais, si besoin est, c’est un idéal pour lequel je suis prêt à mourir », déclare Nelson Mandela à l’issue de son procès en avril 1964.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Histoire

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs