Accueil Auto - moto

Essai de la Renault Scénic E-Tech: 100% électrique

Le nom reste, le contenu change. Oui, le nouveau Scénic part d’une Mégane pour offrir plus d’espace. Mais à part cela, mieux vaut ne pas aborder ce modèle avec des références du passé.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

C’est probablement le seul point commun de ce nouveau Scénic avec ses aïeuls : il reprend la base technique de la Mégane, mais adopte des dimensions plus imposantes. La garde au sol est augmentée de 10 mm, mais surtout, l’empattement gagne 10 cm. Et bien sûr, cet « étirement » se traduit par un habitacle vraiment plus spacieux, et un coffre de 545 litres. En revanche, alors que le Scénic était habituellement conçu pour accueillir 3 passagers arrière dans les mêmes conditions de confort, la place centrale d’aujourd’hui n’a l’air d’être là que « pour dépanner ». En compensation, les deux occupants de la banquette profiteront d’ingénieux supports pour tablettes ou smartphones cachés dans l’accoudoir. C’est ça, la famille du XXIe siècle : moins nombreuse, mais connectée. Globalement, le design du Scénic nous a convaincus par son côté « simplement normal », sans la caricature de la voiture électrique futuriste. Mais ça ne l’empêche pas de s’inscrire dans les tendances éthiques du moment, comme les matériaux recyclables, la fin du cuir, etc.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Auto - moto

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs