Accueil Culture

Les premières images sanglantes de «Gladiator 2» dévoilées

La date de sortie a aussi été annoncée. Le premier volet avait déjà remporté l’Oscar du meilleur film.

Temps de lecture: 3 min

Paramount a dévoilé jeudi les premières images sanglantes de « Gladiator 2 » lors du salon CinemaCon de Las Vegas, sans laisser paraître d’inquiétude, malgré les incertitudes qui pèsent sur l’avenir de ce grand studio hollywoodien.

La bande-annonce montre Paul Mescal, la vedette du nouveau péplum, se battre dans un Colisée rempli de rhinocéros, de babouins assoiffés de sang et même de navires de guerre romains, sous le regard d’un conseiller de l’ombre incarné par Denzel Washington.

Le film «  est possiblement encore plus extraordinaire que le premier », a assuré le réalisateur Ridley Scott dans une vidéo diffusée au casino Caesars Palace, un lieu de circonstances avec ses décors évoquant la Rome antique.

Sorti en 2000, le premier « Gladiator » avait raflé l’Oscar du meilleur film, déjà avec Ridley Scott aux manettes.

Après Russell Crowe et Joaquin Phoenix, dont les personnages succombent dans le long-métrage originel, une nouvelle génération d’acteurs assure la relève dans ce second volet, prévu pour novembre dans les salles américaines.

Paul Mescal incarne le gladiateur Lucius. Ce neveu de l’empereur maléfique apparaissait brièvement en tant qu’enfant dans le premier film.

Pedro Pascal joue quant à lui un général de l’armée. Et le mystérieux personnage campé par Denzel Washington semble comploter pour renverser l’Empire romain.

«  Rome doit tomber. Je n’ai qu’à lui donner un coup de pouce », lâche-t-il dans la bande-annonce.

Les images ont été accueillies avec enthousiasme par l’assistance. De quoi mettre un peu de baume au cœur à Paramount Pictures, l’un des plus anciens studios hollywoodiens, actuellement face à un avenir incertain.

Sa maison mère vient d’entamer des négociations pour une fusion avec le studio Skydance. Et ce, alors que l’année 2024 s’annonce comme une période de vache maigre pour tous les studios.

La grève des acteurs et des scénaristes qui a paralysé Hollywood pendant six mois l’an dernier a retardé la production de nombreux films, ce qui va se traduire par une chute des recettes du studio au box-office mondial.

Les dirigeants de Paramount ont néanmoins livré une présentation optimiste jeudi lors du salon professionnel CinemaCon au cours duquel les studios dévoilent leurs futures sorties aux exploitants de salles américaines.

Ils ont notamment annoncé plusieurs nouveaux films tels que « Sans un bruit : jour 1 », « Smile 2 » et « Blue & Compagnie », une nouvelle comédie dans laquelle l’acteur Ryan Reynolds doit aider une enfant chargée de secourir une multitude de créatures imaginaires.

Disney a de son côté fait la promotion de « Vaiana 2 » dont la sortie est prévue aux États-Unis en novembre ou encore de « Vice-versa 2 », en salles en juin.

Barry Jenkins, réalisateur oscarisé pour « Moonlight », a présenté en avant-première « Mufasa : Le Roi Lion », préquelle à l’un des plus célèbres films d’animation de Disney, dont la sortie est prévue en décembre.

Disney a par ailleurs dévoilé des images de Harrison Ford faisant ses débuts chez Marvel dans « Captain America : Brave New World » mais aussi de « Deadpool & Wolverine » avec les incontournables Ryan Reynolds et Hugh Jackman. C’est le premier film de super-héros de Disney « classé R » : les moins de 17 ans devront être accompagnés pour le voir.

Inhabituel pour une entreprise à l’image très familiale, le film contient des dialogues explicites et des références sexuelles.

Retrouvez plus d’actualités sur www.soirmag.be et sur Facebook.

Sur le même sujet

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

À la Une