Accueil Actu Soirmag

Affaire Guillaume Meurice: les plaintes contre l’humoriste de France Inter classées sans suite

Dans une chronique, Guillaume Meurice avait comparé Benyamin Netanyahou à une « sorte de nazi sans prépuce ».

Temps de lecture: 1 min

Les plaintes pour « provocation à la violence et à la haine antisémite » et « injures publiques à caractère antisémite » qui visaient l’humoriste Guillaume Meurice ont été classées sans suite, rapportent nos confrères de Libération.

Ces plaintes avaient été déposées après une chronique sur la radio France Inter, dans l’humoriste avait qualifié Benyamin Netanyahou, le Premier ministre israélien, de « sorte de nazi mais sans prépuce », le 29 octobre dernier.

À lire aussi Guillaume Meurice revient sur sa blague polémique: «Je n’ai pas commis de faute»

Le parquet de Nanterre a considéré que « les infractions dénoncées » n’étaient «  pas suffisamment caractérisées ». Dans le quotidien, Guillaume Meurice, qui considère n’avoir commis aucune faute, se borne à qualifier cette décision d’«  assez logique ».

L’humoriste Guillaume Meurice avait reçu, après cette chronique, un « avertissement » de la direction de Radio France.

Retrouvez plus d’actualités sur www.soirmag.be et sur Facebook.

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une