Accueil Soirmag Histoire

Les grandes batailles de la Belgique (27): le sac de Liège (1468)

L’ultime sacrifice des 600 Franchimontois.

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 3 min

Depuis la bataille d’Othée en début de siècle, les Liégeois n’ont eu de cesse de défendre leurs libertés contre le « diktat » de leurs Princes-Évêques et protecteurs bientôt envahisseurs bourguignons. Révoltes et batailles se multiplient malgré la succession des défaites locales, et s’intensifient de façon décisive sous le règne de Charles le Téméraire. Pire : les troubles mosans alimentent la rivalité entre l’héritier de Philippe le Bon et son cousin français Louis XI. Le roi de France se voulait garant du combat des Liégeois, mais en dépit de belles promesses, il n’interviendra jamais. Au lendemain de la victoire ducale à Brustem, il se verra même contraint d’assister à l’ultime sac de Liège aux côtés de son impétueux rival ! Nous sommes fin octobre 1468 et le Téméraire veut cette fois en finir avec ces révolutionnaires liégeois constituant manifestement la plus grande menace au moment où le Duché veut reprendre le flambeau de la Lotharingie entre le Saint-Empire germanique à l’est et le Royaume de France à l’ouest.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Histoire

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs