Accueil Soirmag Royal

Harry et Meghan comme des rois au Nigeria

Après un passage express à Londres, le duc de Sussex a rejoint son épouse à Abuja pour promouvoir les Invictus Games.

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 3 min

Les réconciliations tant attendues n’auront finalement pas eu lieu… De passage à Londres le 8 mai dernier pour célébrer les dix ans de la compétition sportive qu’il a créée, les Invictus Games, le prince Harry devait passer un peu de temps auprès de son père. La rencontre tant attendue ne se sera pas produite. S’il a assisté à une messe en la cathédrale Saint-Paul dans le cadre des célébrations de cette organisation dédiée aux vétérans de guerre, le duc de Sussex n’a été soutenu par aucun membre de la famille royale. Seuls le frère et la sœur de Diana ont assisté à l’office. Le Palais de Buckingham a simplement souligné que le Souverain avait un agenda trop chargé que pour s’y rendre. Et un horaire visiblement trop contraignant pour tout simplement rencontrer son fils… Les deux hommes n’ont même pas eu le temps d’un bref entretien. Le prince Harry serait « profondément vexé » que son père n’ait pas daigné modifier son agenda pour le croiser quelques instants.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Royal

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs