Résumé

De la série allemande «Commando spatial» (1966) aux 26 volumes de la BD française de Pierre Christin et Jean-Claude Mézières, «Valérian, agent spatio-temporel», qui a démarré en 1967, «Génération Spoutnik» fait l'anthologie de cette culture populaire parfois oubliée, devenue délicieusement rétro. Le 5 octobre 1957, les signaux du premier satellite soviétique mis en orbite, Spoutnik 1, fascinent en effet le monde entier. En 1962, le groupe pop britannique des Tornados dédie même au premier satellite de télécommunications Telstar une chanson éponyme, qui fait un carton aux Etats-Unis.

Infos

Titre original
Génération Spoutnik : L'âge d'or de la science-fiction
Durée
55 min
Réalisateur
André Schäfer
Jonas Niewianda