14-Juillet: Trump surpris par la reprise de Daft Punk en fanfare (photos)

AFP
AFP - AFP

Le Président américain a été invité par Emmanuel Macron aux festivités du 14 juillet. Lors de la clôture du défilé la fanfare a entamé un medley de tubes du groupe Daft Punk sous l’œil interloqué de Donald Trump.

La fanfare a commencé par rendre hommage aux victimes de l’attentat de Nice, qui a fait 86 morts il y a un an jour pour jour, en jouant l’hymne de la Cité des anges, « Nissa la Bella », et en se positionnant de façon à former le mot « Nice ».

Suite à ce moment chargé d’émotions, les militaires ont entamé ces morceaux de musique avec entrain, provoquant d’abord la stupeur des invités. À la tribune d’honneur, le chef de l’Etat Emmanuel Macron hésite un instant, puis sourit, mais Donald Trump a l’air incrédule.

Capture d’écran
Capture d’écran - Capture d’écran

Capture d’écran
Capture d’écran - Capture d’écran

Quant à lui, le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian affiche pour sa part un air pincé, contrairement à des militaires, qui commencent à taper des mains en souriant.

À la fin du morceau, Donald Trump applaudit avec vigueur.

Le président américain et son épouse Melania étaient les invités d’honneur de la France pour commémorer le centenaire de l’entrée des États-Unis dans la Première Guerre mondiale.

Quelque 3.765 militaires français et américains ont défilé à pied entre l’Arc de Triomphe et la Place de la Concorde, en plein coeur de Paris.