Accueil Actu Soirmag

Le prénom du futur enfant de Kate et William suivra le règlement

Comme d’habitude, la monarchie britannique dispose de quelques règles élémentaires en matière de prénom. Le troisième enfant du couple princier n’y échappera pas.

Temps de lecture: 2 min

D’ici quelques mois, la famille royale britannique s’agrandira une nouvelle fois puisque Kate Middleton et le prince William ont annoncé l’arrivée d’une petite sœur ou d’un petit frère pour George et Charlotte, âgés respectivement de 4 et 2 ans.

Tradition et accessibilité

Selon Christian Turner, expert des noms de l’entreprise Siegel Gale, les parents devront effectivement veiller à conserver un certain équilibre entre « tradition et accessibilité ».

« Le Duc et la Duchesse de Cambridge voudront que le ou la cinquième dans l’ordre de succession au trône porte un nom méritant de ce poids, et c’est pour cela qu’ils opteront certainement pour un prénom solide, traditionnel et avec de forts liens avec la royauté » explique le spécialiste.

Le couple princier devra donc faire attention à ne pas choisir un prénom trop « pompeux », « hautain » pour que « le peuple puisse y adhérer facilement ».

« George et Charlotte sont d’excellents exemples de prénoms qui respectent parfaitement cet équilibre : royaux dans la tradition, symboliques dans l’héritage, les deux prénoms sont familiers depuis plusieurs décennies, et il n’est pas rare de les entendre tous les deux prononcés dans des jardins d’enfants. C’est commun à cette nouvelle génération de royaux, qui a envie d’être plus proche de la réalité que ses prédécesseurs » précise-t-il.

Les paris sont ouverts

Comme le veut la tradition, le Royaume-Uni est en ébullition suite à cette heureuse nouvelle. Il n’en fallait pas plus pour déchaîner les passions autour du futur prénom de l’enfant à naître. Actuellement, les parieurs sont nombreux à miser sur Alice pour une petite princesse et Arthur dans le cas d’un petit garçon.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une