Une prophétie prédit la fin du monde pour ce samedi 23 septembre

©Belga
©Belga

Selon des prophéties de textes bibliques, la fin du monde serait pour aujourd’hui, samedi 23 septembre. David Meade, écrivain catholique autoédité et élu républicain du Kentucky à la chambre des Représentants, est l’un des auteurs qui défend cette théorie. Selon lui, elle vient de la Bible : « Jésus a vécu 33 ans. Le nom Elohim, celui du dieu des Juifs, est cité 33 fois » déclare David Meade au Washington Post. Il explique que le 23 septembre serait la fin du monde car l’éclipse solaire des Etats-Unis a eu lieu il y a 33 jours, comme l’âge du Christ à sa mort. L’homme énumère un autre argument : la planète Nibiru, inconnue de notre système solaire. Cette planète devrait rentrer en collision avec la Terre ce samedi, passer au-dessus de Jérusalem, engendrer des catastrophes et provoquer l’apocalypse.

Face à l’amplification des rumeurs, la Nasa a réagi en réactualisant ses publications de 2012 et a démenti l’existence de la planète en question. « Diverses personnes prédisent que le monde se terminera le 23 septembre lorsqu’une autre planète entrera en collision avec la Terre. La planète en question, Nibiru, n'existe pas, donc il n'y aura pas de collision » affirme la Nasa. « Nibiru est un canular provenant du web… Si Nibiru ou la Planète X étaient réelles et se dirigeraient vers la Terre, les astronomes l'auraient suivi depuis au moins 10 ans et elle serait visible maintenant à l'œil nu » rajoute l’agence spatiale américaine.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Classement des hôpitaux: comment bien choisir?

    BelgaImage

    En l’absence de classement officiel, il n’est guère facile de choisir l’établissement où se faire soigner. Quelques conseils pour orienter sa décision. Un dossier réalisé par Joëlle Smets et Myriam Bru.