Le fils de Richard Dreyfuss raconte les attouchements de Kevin Spacey alors que son père était dans la même pièce

Kevin Spacey est accusé par une dizaine d’hommes d’harcèlement et d’agression sexuelle - Newscom
Kevin Spacey est accusé par une dizaine d’hommes d’harcèlement et d’agression sexuelle - Newscom

« Ce qui me dégoûte le plus à propos de Kevin, c’est le sentiment de sécurité qu’il ressentait. Il savait qu’il pouvait me caresser alors que mon père était dans la même pièce que nous et que je ne dirais pas un mot. Et en effet, je n’ai rien dit ». Dans une colonne écrite pour BuzzFeed, Harry Dreyfuss raconte son expérience avec Kevin Spacey. Il n’est pas le premier. Depuis quelques jours, Kevin Spacey est au centre de nombreuses révélations. Une dizaine d’hommes l’accusent de harcèlement et d’agression sexuelle.

À en croire Harry Dreyfuss, l’incident remonte à 2008. Le jeune homme avait 18 ans à l’époque. Père et fils Dreyfuss répètent une pièce qu’ils jouent tous deux. La scène se déroule dans l’appartement de Kevin Spacey qui les dirigeait dans « Complicit », jouée au London’s Old Vic Theater. Les trois hommes répètent quelques lignes du texte. « Mon père n’a rien vu de ce qui s’est passé », se souvient le fils de Richard Dreyfuss. « Et, toutes ces années, je ne lui en ai jamais parlé. À la place, je racontais l’histoire à des gens lors de soirées. Pour les faire rire ».

Centimètre par centimètre

Au début, le jeune Américain dit avoir pris les avances de Kevin Spacey comme un comportement amical. Il n’imaginait pas que lui l’adolescent timide puisse intéresser un homme qu’il admirait. Harry Dreyfuss, âgé aujourd’hui de 27 ans, se rappelle être devenu méfiant quand, cette nuit-là, la star hollywoodienne s’est assise à côté de lui pendant que les trois hommes répétaient et qu’il a mis la main sur sa cuisse. Avant cela, Harry Dreyfuss raconte n’avoir rien vu dans le jeu de prédateur qu’il impute à Kevin Spacey : « Cela m’a mis très longtemps pour voir clair car jamais je n’aurais pensé que Kevin Spacey serait intéressé par moi. C’était un adulte, le patron de mon père, un héros pour moi. Aucune de ces trois catégories n’était dans mon radar pour des interactions sexuelles ». Et tout cela à quelques mètres de son paternel.

Face au harcèlement qu’il subit cette nuit de 2008, Harry Dreyfuss tente de se dérober. Change de siège. Mais inlassablement, la vedette de House of Cards revient à la charge. De peur de « créer une altercation », le jeune acteur n’alerte pas son père. Il ne souhaite pas que la pièce de théâtre soit « menacée ». Du coup, il se tait. Tente de minimiser les faits. Mais Kevin Spacey se ferait plus pressant, à en croire les déclarations du fils Dreyfuss, près de dix ans après les faits. « En l’espace d’une vingtaine de secondes, centimètre par centimètre, Kevin a déplacé sa main de ma cuisse jusqu’à mon entrejambe. Mon esprit s’est vidé. Soudain, il a fini son voyage. Et alors, il m’avait en entier dans sa main ». Harry Dreyfuss est catégorique. Jamais il n’a monté à Kevin Spacey « de signal indiquant qu’il souhaitait que leur relation évolue dans ce sens ».

La fierté d’un père

La parole du fils Dreyfuss s’est libérée, portée par plusieurs autres déclarations mettant en cause le célèbre acteur américain. Kevin Spacey, il le voit comme « un prédateur sexuel ». « Mais avant ce qu’il se passe ces derniers jours, jamais je n’aurais pensé qu’en parler était une option ». Face à cette tribune écrite par son fils, Richard Dreyfuss a réagi. Sur Twitter notamment où il a déclaré : « J’aime mon fils plus que ce que je pourrais l’expliquer avec tous les mots du monde. Et je suis incroyablement fier de lui en ce moment ».

 
  • Les supporters de Trump n’en reviennent pas : ils sont dans le Capitole et ont stoppé la réunion des parlementaires.

    Le jour de honte des États-Unis

    Le dernier baroud de déshonneur du président Trump : envoyer ses partisans envahir le Congrès. La démocratie américaine a résisté.

  • Le charismatique fondateur d’Alibaba s’est «volatilisé».

    L’énigme Jack Ma: disgrâce d’un milliardaire chinois

    Le fondateur de l’empire Alibaba a disparu depuis octobre 2020. Une « volatilisation » inquiétante qui rappelle le sort d’autres hommes d’affaires réduits au silence par le pouvoir communiste. Mais où est donc passé Jack Ma ?

  • Une étude française récente montre que les chats domestiques s’attaquent à 200 espèces animales différentes.

    Mon chat, ce serial killer

    Super-prédateurs des jardins, nos matous ont un impact réel sur la biodiversité qui nous entoure. Ils tuent des milliers d’oiseaux ou de petits mammifères. Conseils.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Maltraitance des seniors: l’enquête choc sur les homes

    RTBF

    La RTBF plonge dans les coulisses des homes et en dévoile les travers : finances opaques d’un côté, maltraitance envers les personnes âgées de l’autre. Mais pour que la vie de nos aînés ne bascule pas dans la détresse, des moyens de prévention existent. À découvrir le mercredi 20 janvier à 20h20 sur La Une.