Yuan Meng, le bébé panda du Zoo de Beauval, a reçu son nom devant sa marraine Brigitte Macron

Yuan Meng, le bébé panda du Zoo de Beauval, a reçu son nom devant sa marraine Brigitte Macron
AFP

C’est maintenant officiel : le bébé panda du zoo de Beauval s’appelle « Yuan Meng ». Il a été baptisé officiellement ce lundi 4 décembre lors d’une cérémonie en grande pompe à laquelle participait sa marraine et première dame française, Brigitte Macron, ainsi qu’une délégation venue spécialement de Chine.

La traduction de ce nom en français ? « La réalisation d’un rêve, d’un souhait ». La réception a été organisée au zoo de Beauval, situé dans le département français du Loir-et-Cher, là où le jeune panda est né le 4 août dernier.

Cette cérémonie n’a pourtant rien d’anodin puisqu’elle clôt un réel processus diplomatique. Depuis le VIIe siècle, la Chine utilise le don de panda géant pour tisser de solides liens entre deux nations. Le protocole visant à attribuer un nom au nouveau-né ne laisse, lui, rien au hasard. Une première liste est d’abord établie par les soigneurs de la réserve chargés du panda. L’un de ces noms est choisi par la première dame chinoise qui le propose ensuite à la marraine du panda dans le pays hôte. Ici, Brigitte Macron.

Mais pour pouvoir apercevoir Yuan Meng gambader dans son enclos du zoo de Beauval, il faudra encore patienter quelques semaines. Jusqu’au 13 janvier pour être précis, jour d’une autre grande cérémonie. On ne plaisante pas avec les pandas, véritable attraction touristique.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern