Lio donne un coup de pouce à la police et permet de démanteler un trafic de CD

Isopix
Isopix

Plus de 4 000 CD contrefaits de la chanteuse Lio et d’autres artistes ont été saisis par la gendarmerie du Gard, avec l’aide de deux enquêteurs de la Sacem (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique).

Le malfrat interpellé

À l’origine de cette surprenante saisie – qui correspond à un volume de 2 mètres cube et dont le préjudice est évalué à 6.000 euros – une plainte déposée par la chanteuse Lio auprès de la SACEM. Depuis, le malfrat, interpellé à Sauve, à une quarantaine de kilomètres au nord-ouest de Nîmes, dans le Gard, a finalement reconnu les faits de contrefaçon et de diffusion.

Des droits d’auteur non réglés

Le trafic auquel il s’adonnait consistait à envoyer ces CD contrefaits en Asie afin de les vendre, sans avoir préalablement payé les droits d’auteur. Les enquêteurs doivent désormais déterminer avec précision le nombre de commandes et de livraisons déjà effectuées.

Amusée, la gendarmerie du Gard a d’ailleurs partagé cette enquête originale sur son compte Facebook.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern