Accueil Actu Soirmag

Héritage de Johnny Hallyday: «Guerre des clans», les révélations du documentaire de C8 (vidéo)

Timothée Vienne a eu deux mois pour enquêter sur ce conflit familial devenu public par la force des choses.

Temps de lecture: 2 min

Après deux mois d’enquête, Timothée Vienne dévoile un documentaire sur la guerre qui déchire les différents clans Hallyday. Il sera diffusé à 21h sur C8 ce mercredi 21 mars. Le réalisateur y résume les enjeux et multiplie les témoignages. Sans toutefois réussir à accrocher des témoins directs du conflit qui oppose David Hallyday et Laura Smet à Laeticia Hallyday au sujet de l’héritage du rockeur.

Fin janvier, C8 flaire le bon coup. Et commande cette enquête. Depuis, l’affaire va d’un rebondissement à un autre. Chacun y met son grain de sel. La justice prend l’affaire en main. Et même la grand-mère de Laeticia Hallyday, surnommée Mamie Rock, commence à sortir dans les médias.

« Je n’ai trouvé personne pour assumer son amitié avec l’épouse de Johnny Hallyday, ceux qui pourraient s’exprimer ont de toute évidence eu la consigne de se taire », confesse par ailleurs le réalisateur. Heureusement, des spécialistes du dossier sont de la partie. Quelques témoignages émouvants émaillent aussi le documentaire. Dont celui de Pierre Billon, auteur-compositeur et proche du rockeur : « Johnny n’était pas conscient vers la fin qu’il partait ».

Des révélations sur les aînés

Adeline Blondieau, pour sa part, remet certaines choses en place à propos du caractère du rockeur. L’ex-épouse de Johnny Hallyday raconte ainsi qu’il « ne voulait jamais rester seul, qu’il fallait toujours être présente et qu’il exigeait beaucoup ».

Enfin, les révélations. Notamment celles d’Yves Rénier, ami de longue date de la légende du rock. Il avoue n’avoir « jamais vu [Laura] de [sa] vie ». « Je ne sais pas à quoi elle ressemble. Je n’ai jamais eu un déjeuner où David était là, ou Laura. Jamais. À Saint-Barth, quand ils fêtaient les anniversaires des deux petites filles au mois d’août, ils n’étaient pas là. Ce qui ne veut pas dire qu’il ne les aimait pas… Ils étaient adultes, ils s’étaient construit une autre vie. ».

L’anecdote du journaliste Renaud Revel en rajoute une couche sur la relation père-fils qu’entretenaient David et Johnny. « Quand il téléphonait à son père, ce dernier lui disait : ‘ici Johnny, pas ton père !’ David en souffrait beaucoup ». On est loin de l’image parfaite que renvoyait le rockeur. Après le documentaire, Julien Courbet animera un débat sur le sujet.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une