Accueil Actu Soirmag

Lou Boland, un jeune homme aveugle, propose un hymne belge pour la Coupe du monde (vidéo)

Son père, instigateur de l’hymne, avait d’abord lancé la chanson comme poisson d’avril. Elle aurait pu servir d’hymne pour la Coupe du monde.

Temps de lecture: 1 min

Lou Boland, jeune Belge, né aveugle et atteint d’une légère déficience mentale, a un objectif : faire de sa chanson « We are the world » l’hymne des Diables rouges pour la Coupe du monde de football.

Le 1er avril, jour du poisson d’avril, Luc Boland, père de Lou, avait tenté une blague en faisant croire que son fils avait été choisi comme remplaçant de Damso, rappeur choisi initialement pour interpréter l’hymne des Diables rouges, ensuite boycotté par les sponsors.

Luc Boland, surpris de voir la déception de nombreuses personnes d’apprendre qu’il s’agissait d’un poisson d’avril, a quand même composé un morceau avec son fils, en espérant que les Belges allaient se l’approprier. Cette chanson fait l’éloge de la diversité et l’acceptation de l’autre, que l’on soit noir, blanc, handicapé…

Mais malgré son succès, l’Union belge de football (URBSFA) a confirmé qu’aucun hymne officiel ne sera choisi pour représenter Hazard & Cie en Russie.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une