Accueil Actu Soirmag

Jean-Luc Mélenchon parodie une chanson de Brassens pour faire la «fête à Macron» (vidéo)

Pour le premier anniversaire de l’élection d’Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon et plusieurs manifestants ont chanté « Les Nantis d’abord » pendant une manifestation « pot-au-feu ».

Temps de lecture: 1 min

« La fête à Macron », manifestation « pot-au-feu », se déroule ce samedi 5 mai à Paris. Elle est organisée par le député François Ruffin de La France insoumise et d’anciens membres du mouvement Nuit debout pour le premier anniversaire de l’élection présidentielle. L’objectif de ce « moment de fraternité tranquille » était d’« adresser un message clair à (Emmanuel) Macron et aux milieux économiques qui l’entourent, celui de la détermination et de la volonté de ne rien céder » avait commenté Jean-Luc Mélenchon, leader de la France insoumise.

Chaque participant était invité à afficher « ses propres revendications, ses colères mais aussi ses espoirs ». Plusieurs pancartes et slogans revendiquaient le départ du président de la République.

Lors de ce rassemblement festif, Jean-Luc Mélenchon a chanté une reprise de Georges Brassens accompagné de plusieurs manifestants. Le titre « Copains d’abord » a été revisité en « les Nantis d’abord » avec des paroles comme « Ce n’était pas des amis choisis, pour leur goût de la démocratie ».

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une