Lindsay Lohan s’excuse pour ses propos au sujet du mouvement #MeToo

Reporters
Reporters

L’actrice s’est excusée publiquement pour ses propos tenus au sujet du mouvement #MeToo à l’occasion d’un entretien pour le quotidien britannique The Times.

Pour rappel, la star de « Mean Girls » avait déclaré que « les femmes qui dénoncent toutes ces choses paraissent faibles, quand elles sont au contraire des femmes très fortes » et avait suggéré que ces dernières parlent au moment où les faits se déroulent et non des années après.

Lindsay Lohan a tenu à s’excuser pour ses commentaires au magazine People.

« Ce que j’ai dit au Times, c’était avec espoir qu’une poignée de faux témoignages tirés d’un tsunami de voix héroïques ne servent pas à diluer l’importance du mouvement #MeToo, et nous tous qui le défendons. Cependant, j’ai depuis compris à quel point mes paroles peuvent être considérées comme blessantes, ce qui n’a jamais été mon intention. Je suis désolée pour la douleur que j’ai pu causer », a-t-elle déclaré.

Lindsay Lohan a tenu à ajouter qu’elle soutenait le mouvement et avait beaucoup d’admiration pour « les femmes assez courageuses de parler de leurs expériences ».

 
  • 100 millions de dollars: le business florissant du couple Obama

    DET-gettyimages-607369304-1536779662

    Le business des anciens locataires de la Maison-Blanche est florissant. L’ex First Lady vient de vendre 10 millions d’exemplaires de son autobiographie « Becoming ». Le couple a signé des accords mirifiques avec Random Penguin House, Spotify et Netflix.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Haya Bint al Hussein, princesse en fuite

    Haya Bint al Hussein, demi-sœur du roi de Jordanie, a quitté son époux, l’émir de Dubaï, pour se réfugier à Londres. Récit d’une affaire qui fait scandale.