Accueil Actu Soirmag

Un «congé patte-ternité» pour les employés qui adoptent un nouvel animal de compagnie

C’est la proposition de la société américaine Nina Hale qui a concrétisé ce projet en inscrivant cette possibilité dans ses statuts.

Temps de lecture: 2 min

Le marketing est un secteur que l’on pourrait qualifier de précurseur. Et cela s’est une nouvelle fois vérifié puisque la société Nina Hale, basée à Minneapolis, autorisé désormais ses employés à s’absenter pendant une semaine dès lors qu’un nouveau compagnon à quatre pattes arrive dans leur foyer. Chien ou chat, peu importe, les travailleurs ont droit à un congé « patte-ternité », comme le note le Huffington Post.

Des pionniers outre-Manche

Le projet remonte au mois de mai dernier lorsqu’un employé de la boîte demande un congé pour pouvoir s’occuper d’un nouveau membre de la famille : un chiot. La patronne accède à sa demande. Et va plus loin puisque ce congé d’un nouvel ordre est désormais un avantage officiel qu’offre Nina Hale. « L’idée d’offrir des avantages qui aident simplement à garder les employés au bureau, c’est fini », concède la numéro deux de la société, interviewée par le New York Times.

Pour l’heure, aucune avancée similaire n’est constatée en Belgique. Nul doute que les sociétés vont s’y intéresser de plus près dès lors qu’ils auront lu notre article. D’ailleurs le concept existe déjà et de façon bien plus proche que ce qu’on ne pouvait l’imaginer. En Angleterre, depuis 2016, certains pionniers du genre pratiquent le congé de « patte-ternité ». Ça ne saurait tarder.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une