Avant de mourir, le dernier cousin belge de Johnny Hallyday avait révélé des anecdotes de leur enfance

©Belgaimage
©Belgaimage

Quelques mois avant la mort de Johnny Hallyday, RTL Info avait rencontré le dernier cousin belge du chanteur. Georges Demarteau vivait modestement dans une caravane près de Namur. À 70 ans, il avait révélé ses souvenirs de jeunesse en compagnie de son cousin, avant de mourir après une longue hospitalisation.

Georges tenait à rappeler que la famille Smet était composée de trois frères et sœur : le papa de Johnny appelé Léon, Hélène et Joseph, le grand-père de Georges. Johnny avait principalement été élevé par sa tante Hélène, qui était une ancienne actrice de cinéma muet. C’est donc avec sa famille que la future star a découvert le métier et la vie d’artiste.

Souvenirs de jeunesse

Quand la famille Smet était de passage à Bruxelles, ils logeaient chez les parents de Georges pour éviter des frais supplémentaires. Georges s’était souvenu avec humour d’avoir été lavé dans la même bassine que son cousin Johnny qui était très jeune à l’époque. Il avait aussi été marqué par le problème de prononciation de son cousin, causé par des pastilles de soude caustiques avalées par erreur.

Alors qu’adolescent Johnny Hallyday commence à se faire connaitre, il continue de rendre visite à son cousin. « Johnny me parlait de ses petites amies. Il avait du succès », explique-t-il. Mais quand il débute sa relation avec Sylvie Vartan, Johnny prend ses distances et les deux cousins ne se sont plus jamais revus.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern