Accueil Actu Soirmag

Taylor Swift parle politique sur Instagram: plus de 100.000 inscriptions sur les listes électorales (vidéos)

Le 6 novembre prochain les élections de mi-mandat ont lieu aux États-Unis. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la chanteuse américaine joue un rôle précieux pour le camp démocrate.

Temps de lecture: 3 min

« Dans le passé, j’ai hésité à étaler mes opinions politiques sur les réseaux, mais je pense que c’est une bonne idée de le dire à présent », écrit la méga star. Taylor Swift émet un avis, ses followers le suivent. C’est un peu la leçon à tirer d’une statistique transmise par un représentant de Vote.org, une plateforme sur laquelle les Américains peuvent s’inscrire sur les listes électorales. Environ 105.000 personnes se sont enregistrées dès le moment où la superstar a émis un avis politique sur son compte Instagram, comme le note le Time Magazine.

« Remercions Dieu d’avoir Taylor Swift »

Le 6 novembre prochain auront lieu, aux États-Unis, les élections de mi-mandat qui pourraient redistribuer les cartes au niveau du Congrès américain. Pour pouvoir déposer un bulletin dans l’urne, il faut s’inscrire et dans l’État du Tennessee, celui qui intéresse particulièrement Taylor Swift, ce mardi 9 octobre était le dernier jour pour voir apparaître son nom dans la liste des votants. Raison pour laquelle la chanteuse a pressé ses fans pour qu’ils remplissent ce devoir civique.

En termes de chiffres, cette publication Instagram a une résonance considérable. Forte de plus de 112 millions d’abonnés sur le réseau social de partage de photos, Taylor Swift a donc écrit qu’elle soutiendrait les candidats démocrates du Tennessee – à la Chambre des représentants et au Sénat – et a critiqué la Républicaine qui leur fait face. L’impact ne s’est pas fait attendre. Kamari Guthrie, cité par le Time et employé de Vote.org, établit que dans cet État du sud 2.144 des 5.183 nouveaux électeurs inscrits en octobre l’ont été lors des dernières 36 heures.

Bulletins supplémentaires pour les démocrates ?

Mais Taylor Swift n’a pas influencé uniquement le Tennessee. Le reste des États-Unis est également concerné, avec 105.000 nouvelles inscriptions depuis son post Instagram. À titre de comparaison, en septembre et en août, il y a eu respectivement 190.178 et 56.669 nouvelles personnes enregistrées sur les listes. Le trafic internet, sur Vote.org, a explosé depuis la publication de l’artiste.

Et le moins qu’on puisse dire, c’est que la superstar a eu un impact sur les jeunes : avec 64.000 nouveaux électeurs entre 18 et 29 ans, comme le précise Vote.org. Ce qui ne veut pas dire, non plus, que tous ces nouveaux bulletins de vote iront se glisser dans l’urne démocrate. Par ailleurs, une autre vedette de la musique a décidé de suivre les pas de Taylor Swift. Il s’agit de Rihanna. Suivie par plus de 60 millions de fans, elle a également adressé un message à sa communauté sur Instagram, ce mardi 9 octobre.

Trump boude la star

Ce mardi 9 octobre, Taylor Swift a par ailleurs remis le couvert aux American Music Awards. La chanteuse y a remporté quatre récompenses dont celle de meilleure artiste de l’année – les prix sont attribués sur base des votes du public – et a profité de son discours pour lancer un dernier message politique : « Cette récompense et toutes les autres reçues ce soir sont données à la suite du vote du public. Et vous savez bien ce qui est aussi attribué sur base du vote des citoyens… Les élections de mi-mandat du 6 novembre », a-t-elle lancé.

Toujours est-il qu’une personne a mal accueilli cette prise de position politique : on vous le donne en mille… Donald Trump  ! Le président américain ne pouvait pas laisser cette information se propager sans qu’il ne réagisse. Il a ironisé : désormais, il aime « la musique de Taylor environ 25 % de moins maintenant ». Un fan de moins pour Taylor Swift, 105.000 votants de plus pour le 8 novembre.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une