Un restaurant de sushis à Milan offre le repas en échange de followers Instagram (photo)

© Belgaimage
© Belgaimage

Un restaurant de sushis à Milan lance un nouveau concept : pour bénéficier d’une facture nulle à la fin de leur repas, les clients de « This is not a sushi bar » doivent avoir 100.000 fans sur leur compte Instagram et y poster une photo de leur passage dans le restaurant avec le hashtag de l’établissement.

Pour ceux qui ne possèdent pas un tel nombre de followers, les règles sont différentes. De 1.000 et 5.000 followers, un plat gratuit sera offert à l’achat d’un repas avec boisson ainsi que la publication d’une photo, de 5.000 à 10.000, deux plats seront offerts pour les mêmes conditions, de 10.000 à 50.000 quatre plats et de 50.000 à 100.000 huit !

L’inauguration a eu lieu jeudi soir, mais le concept a été mis en place lundi dans le nouveau restaurant de la chaîne qui compte dorénavant six établissements.

L’importance du réseau social

« Instagram est un multiplicateur extraordinaire du bouche-à-oreille mais aucun restaurateur en Italie n’a exploité son potentiel de cette manière. Nous avons vu qu’à Londres, il y avait eu une expérience d’une agence de communication qui avait créé un restaurant « pop-up » pendant deux semaines, et nous, nous avons décidé de le mettre en place de manière permanente », explique l’un des propriétaires Matteo Pittarello à l’AFP.

80% des ventes du groupe correspondent à des livraisons à domicile qui ne sont donc pas concernées par la formule. C’est pour cette raison que Matteo Pittarello, 42 ans, pense que l’initiative n’aura pas un impact important sur le chiffre d’affaires d’un restaurant comptant seulement 20 places. Il espère cependant que le bouche-à-oreille fera augmenter sa clientèle.

 
  • Les supporters de Trump n’en reviennent pas : ils sont dans le Capitole et ont stoppé la réunion des parlementaires.

    Le jour de honte des États-Unis

    Le dernier baroud de déshonneur du président Trump : envoyer ses partisans envahir le Congrès. La démocratie américaine a résisté.

  • Le charismatique fondateur d’Alibaba s’est «volatilisé».

    L’énigme Jack Ma: disgrâce d’un milliardaire chinois

    Le fondateur de l’empire Alibaba a disparu depuis octobre 2020. Une « volatilisation » inquiétante qui rappelle le sort d’autres hommes d’affaires réduits au silence par le pouvoir communiste. Mais où est donc passé Jack Ma ?

  • Une étude française récente montre que les chats domestiques s’attaquent à 200 espèces animales différentes.

    Mon chat, ce serial killer

    Super-prédateurs des jardins, nos matous ont un impact réel sur la biodiversité qui nous entoure. Ils tuent des milliers d’oiseaux ou de petits mammifères. Conseils.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Maltraitance des seniors: l’enquête choc sur les homes

    RTBF

    La RTBF plonge dans les coulisses des homes et en dévoile les travers : finances opaques d’un côté, maltraitance envers les personnes âgées de l’autre. Mais pour que la vie de nos aînés ne bascule pas dans la détresse, des moyens de prévention existent. À découvrir le mercredi 20 janvier à 20h20 sur La Une.