Quand le marathon de Venise se court dans des rues inondées (vidéos)

insta
Capture d’écran - Intagram

Un marathonien préfère le sol à l’eau : pourtant, ce dimanche 28 octobre, les participants du marathon de Venise ont dû combiner les éléments. Et, à certains moments, se transformer, quasiment, en nageurs professionnels. De fortes pluies ont provoqué une montée des eaux au pire moment pour les coureurs. Des conditions dantesques !

Voir la vidéo sur mobile

Heureusement, ça n’a pas duré pendant les 42,195 kilomètres du parcours. Aux alentours de la Place Saint-Marc, certaines rues que les joggeurs fous devaient traverser étaient recouvertes d’eau. Qu’importe, les coureurs s’y sont engagés. Ce qui donne lieu à des images impressionnantes, comme l’épingle notamment la RTBF. Si les marathoniens de Bruxelles ont eu froid ce dimanche 28 octobre, ceux de Venise ont fini détrempés. Chacun ses petits soucis.

Pour éviter que ce marathon ne se transforme en biathlon nage-course, les organisateurs ont quelque peu modifié le tracé. Pour la petite histoire, l’Éthiopien Mekuant Ayenew Gebre s’est imposé en 2 heures 13 et 22 secondes. Un temps plus qu’honorable malgré les conditions difficiles.