Accueil Actu Soirmag

Planckendael : un zèbre a vu le jour dans le parc à Malines

Planckendael accueille désormais un jeune zèbre de Grévy, considéré comme une espèce menacée.

Temps de lecture: 2 min

Un zèbre a vu le jour la semaine dernière à Planckendael à Malines. Le nouveau-né appartient à la famille des zèbres de Grévy, une espèce menacée pour laquelle le parc animalier prend part à un programme d’élevage.

Le petit zèbre, dénommé Tamu, se porte bien. Il reste encore la plupart de la journée à l’intérieur en compagnie de sa mère en raison des températures extérieures très basses. Le père, André, est arrivé l’an passé de Salzbourg, en Autriche. Nele, la sœur de la mère Luisa, est également enceinte d’André.

Diminution de la population de 80 %

Les zèbres de Grévy ont comme caractéristiques d’avoir de grandes oreilles et présentent les zébrures les plus fines parmi les trois espèces de zèbres encore existantes. Àl’état sauvage, ils vivent dans le sud de l’Éthiopie et le nord du Kenya où quelque 2 800 exemplaires sont encore recensés. Malheureusement, la population a baissé de 80% en 30 ans.

Planckendael soutient un programme d’élevage dans les jardins zoologiques, ainsi qu’un projet de préservation en milieu naturel au Kenya. Les déplacements des animaux y sont mesurés à l’aide de bracelets électroniques. Les données collectées doivent permettre d’élaborer un plan qui permettrait d’assurer la survie de l’espèce.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une