Accueil Actu Stars

Bank of America, gestionnaire du trust de Johnny Hallyday, démissionne face aux procédures judiciaires

Nouveau rebondissement dans la gestion de l’héritage de Johnny Hallyday.

Temps de lecture: 1 min

Depuis de nombreux mois, le testament de Johnny Hallyday, décédé en décembre 2017, est au cœur de toutes les polémiques dans sa famille. Ce testament implique la création d’un trust en Californie, soit une structure juridique permettant de regrouper les actifs du Taulier. Bank of America, l’ancien gérant de la structure, avait demandé en juin dernier le transfert chez elle d’une partie du patrimoine américain du rockeur, notamment ses motos et voitures de luxe.

Ce matin, alors que Laura Smet et David Hallyday sont au tribunal de Paris pour réclamer le gel d’une partie des royalties liées à la vente des albums de leur papa à trois maisons de disques (Warner, Universal et Sony), la banque a annoncé qu’elle renonçait à son mandant de trust. Elle ne veut pas être associée à la procédure judiciaire qui oppose les enfants de Johnny à Laeticia.

Suite à cette annonce, un nouvel acteur devra être nommé et Laeticia a expliqué que cela risque de prendre du temps. Elle a alors demandé le renvoi de l’affaire, ce que le Tribunal a refusé.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Stars

Voir plus d'articles

À la Une